Les différents métiers d'hôtes et d'hôtesses en agence d'hotesse à Paris et partout en france

  

- L'hôte ou l'hôtesse aéroportuaire :


Le rôle d'hôte ou d'hôtesse aéroportuaire est d'informer les clients, de les diriger vers l'interlocuteur ou le service adéquat, de mettre à jour les informations à communiquer aux clients, de contrôler le flux des passagers et la validation des billets.
Pour mener convenablement ces tâches, l'hôte ou l'hôtesse aéroportuaire nécessite certaines qualités indispensables telles que d'avoir une excellente présentation, d'être souriant(e), d'avoir une aisance relationnelle, d'être résistant(e) au stress, d'avoir la connaissance d'au moins une langue étrangère dont la plus appréciée est l'anglais, d'avoir un permis B et un véhicule en cas d'horaires décalés. Le métier d'hôte ou d'hôtesse aéroportuaire exige une formation en chargé d'accueil ou d’accompagner de tourisme.Le salaire d'un hôte ou d'une hôtesse aéroportuaire varie entre 9€ à 12€ de l'heure. L'hôte ou l'hôtesse bénéficie aussi de panier repas. La perspective de carrière permet à
 l'hôte ou l'hôtesse aéroportuaire d'évoluer en chef hôte ou d'hôtesse aéroportuaire.



- L'hôte ou l'hôtesse d'accueil en hôtellerie :

Mieux connu sous le nom de réceptionniste, l'hôte ou l'hôtesse d'accueil en hôtellerie a pour mission principale d'accomplir les fonctions administratives telles qu'enregistrer et encaisser les factures des clients,de gérer les réservations et le planning des chambres, d'accomplir des fonctions commerciales telles que la vente des produits de l'hôtel, fidéliser les clients et les renseigner des activités de la ville.Ce métier demande certaines qualités telles qu'avoir une excellente présentation, être courtois(e), avoir de l'amabilité, avoir une bonne mémoire auditive et visuelle, être à l'écoute et réactif(ve), avoir une bonne condition physique, avoir une résistance au stress et à la fatigue, avoir le sens du travail en équipe.
Le métier d'hôte ou hôtesse d'accueil en hôtellerie ne demande pas de diplôme spécifique mais il est préférable d'avoir un BTS en tourisme, un BTS en responsable d'hébergement et gestion hôtelière ou un Bac +1 de techno hôtellerie. Il est toujours possible d'y accéder après la 3e, un CAP ou un BEP, mais avec la revalorisation du métier, les recruteurs demandent souvent un Bac professionnel lié au métier ou encore 1 - 2 ans de formation supérieure après le Bac.
Le salaire mensuel est de 1400€ pour un hôte ou une hôtesse débutant(e), pouvant atteindre 1700€ avec ancienneté.
La perspective de carrière permet à l'hôte ou l'hôtesse d'accueil en hôtellerie d'évoluer en chef de réception.

 

- L'hôte ou hôtesse de caisse :

L'hôte ou l'hôtesse de caisse, encore appelé(e) agent de caisse ou caissier(ère), a pour mission d'accueillir le client, de recevoir et d'enregistrer les paiements. Pour le bon déroulement de ces tâches, l'hôte ou l'hôtesse de caisse se doit d'avoir une excellente présentation, d'être souriant(e), d'être serviable, d'être honnête et de connaître les termes utilisés dans l'entreprise qui l'emploi principalement en banque et assurance.
Le métier d'hôte ou d'hôtesse de caisse est accessible sans formation mais il est préférable que vous ayez un CAP ou Bac professionnel vente ou commerce.
Le salaire d'un hôte ou d'une hôtesse de caisse varie entre 1050€ à 1500 € brut mensuel.
Les perspectives de carrières permettent à l'hôte ou à l'hôtesse de caisse d'évoluer en caissier-coffre/caissière-coffre, moniteur-caissier/monitrices-caissière, premier-caissier/première-caissière, assistant/assistante chef de caisse, chef de caisse, vendeur-conseil/vendeuse-conseil.

 

- L'hôtesse de l'air ou steward :

La fonction principale de l'hôtesse de l'air ou steward est d'accueillir et de placer les passagers sur leurs sièges, de leurs servir à manger et à boire, de donner les consignes de sécurité et de gérer les situations d'urgence, de venir en aide les passagers en cas de malaise. Pour réaliser a bien son métier, l'hôtesse de l'air ou le steward doit posséder certaines qualités qui sont d'avoir une excellente présentation, d'être courtois(e), d'avoir la connaissance d'au moins une langue étrangère notamment de l'anglais, d'avoir une bonne condition physique, d'avoir une résistance à la fatigue.
Le métier d'hôtesse de l'hôtesse de l'air ou de steward exige une formation en CCA (Cabin Crew Attestation), réalisable avec ou sans le Bac, bien qu'il est préférable d'avoir le Bac.
Le salaire d'une hôtesse de l'air ou d'un steward varie entre 1800€ à 3000 € brut mensuel avec de l'ancienneté.
Les perspectives de carrières permettent à l'hôtesse de l'air ou au steward d'évoluer en chef de cabine, chef de cabine principale.

  

 
- Le(la) standardiste :

En communication permanente via le standard, l'hôte ou l'hôtesse d'accueil standardiste se doit d'accueillir les appels, d'informer son interlocuteur et d'orienter l'appel vers le destinataire recherché. En cas d'indisponibilité de celui ci, il doit faire patienter son interlocuteur ou prendre son message. En plus du standard téléphonique, il peut aussi lui arriver de renseigner et de diriger les clients ou visiteurs présents dans l'entreprise ainsi que d'accomplir certaines tâches telles que recevoir les courriers, envoyer les fax....
Le métier de standardiste est un métier où les compétences indispensables sont d'avoir un bon relationnel, d'avoir une parfaite élocution, d'avoir une bonne présentation, de savoir être à l'écoute, de savoir utilisé(e) les consoles téléphoniques et appareils associés.
Le métier est autant en CDI qu'en CDD, à temps plein ou à temps partiel. Un standardiste perçoit généralement entre 1400€ - 2100€ brut mensuel, avec ancienneté.
Pour accéder au métier, le diplôme requis est : un bac pro gestion-administration; un bac pro ARCU accueil, relations clients et usagers; un bac techno STMG; une MC accueil-réception.
Les évolutions de carrière possibles sont vers des postes de secrétariat.

 

- L'hôte ou l'hôtesse touristiques :


Le métier d'hôte ou d'hôtesse touristique est un métier dont le role principale de l'hôte ou l'hôtesse doit d'accueillir, d'informer et de conseiller les touristes. Représentant de la société qui l'emploi, il doit s'assurer de faciliter le séjour des touristes. Il(elle) peut travailler dans une agence de voyage, une agence de transport, un réceptif touristique, un office de tourisme....
Pour mener à bien sa mission, l'hôte ou l'hôtesse de touristique doit avoir une excellente présentation, avoir un bon sens relationnel, être souriant(e), connaître obligatoirement au moins une langue étrangère dont la plus demandée est l'anglais.
Le métier peut s'exercer avec un bac général ou professionnel, bien que les détenteurs d'un bac +2 sont beaucoup plus privilégiés.
Le poste peut être en CDI ou en CDD avec un salaire variant de 1350€ - 1800€ brut mensuel, avec ancienneté.
Les possibilités d'évolution de carrière sont vers des postes plus opérationnels.

 

 

- Le chef d'hôte ou d'hôtesse :


Présentant de grandes responsabilités, le chef d'hôte ou d'hôtesse à pour rôle principale la réussite des missions qu'on lui donne à travers la gestion de son équipe. Il(elle) doit veiller à ce que chaque hôte ou hôtesse accomplisse son travail et lui apporter de l'aide en cas de besoin. Il(elle) doit motiver et encadrer son équipe par des animations, organisations de planning et des formations. De plus, il(elle) doit faire un rapport quotidien du déroulement des événements ainsi que de faire des statistiques des activités à l'entreprise qui l'emploi et à son agence.
Il existe différents types de chef d'hôte ou d'hôtesse propre à chaque secteur des métiers de l'accueil. Les responsabilités étant les mêmes, la différence s'effectue sur l'activité du secteur.
Pour accomplir convenablement son rôle, le chef d'hôte ou d'hôtesse doit avoir eu de l'expérience sur un poste similaire, avoir la maîtrise du français oral et écrit, savoir parlé(e) anglais, être réactif(ve), motivé(e), avoir le sens des responsabilités, avoir une excellente présentation, être souriant(e), avoir une bon élocution et un excellent relationnel.
Le diplôme requis à l'emploi est : le bac, le bac technique, ou le bac professionnel, bien que certaines entreprises ou agences peuvent exiger d'avoir un bac +2.
Le poste est généralement en CDI quoique les CDD coexiste. Le salaire varie entre 1300€ - 2500€ dépendamment de l'ancienneté et de l'entreprise recruteur. Le chef d'hôte ou d'hôtesse perçoit également, selon les entreprises, des tickets restaurants et des remboursements de frais de transport à hauteur de 50%.